Plantes aromatiques et médicinales

|||Plantes aromatiques et médicinales

Plantes aromatiques et médicinales de nos jardins

De nombreuses plantes aromatiques et médicinales peuvent pousser dans nos jardins soit de manière naturelle, soit après les avoir transplantées de la forêt, d’un champ, voire d’un trottoir avoisinant.

Aromatique

Médicinale

Le Millepertuis

(hypericum perforatum)

Par exemple, dans mon jardin j’ai planté du Millepertuis, ou herbe de la saint Jean ainsi nommé car il fleurit à cette période et serait plus efficace si récolté à la saint Jean.

je l’ai trouvé qui poussait le long d’un trottoir et je l’ai replanté dans mon jardin, exposition plein Sud.

Son nom est dû aux multiples perforations que l’on peut voir sur ses feuilles en les regardant à la lumière.

le Millepertuis connait un regain d’intérèt en pharmacologie depuis qu’on a observé qu’il était efficace contre certaines dépressions.

Cependant ne faites pas des tisanes avec celui de votre jardin, en effet il est susceptible d’entrainer des effets indésirables tels qu’une photo sensibilisation ou des problèmes hépatiques

il est à distinguer du Millepertuis d’ornement qui n’a aucune propriété médicale.

pour ma part il fleurit tous les étés, donnant des petites fleurs jaunes plutôt esthétiques. 

millepertuis officinal
millepertuis d'ornement

La Sauge officinale

(salvia officinalis)

“Pourquoi meurt-il l’homme qui a de la sauge dans son jardin?”

A ne pas confondre avec les multiples autres variétés de sauges décoratives non officinales ni avec la sauge sclarée.

Plante vivace elle refleurit au printemps en donnant des petites fleurs roses violettes

Outre son effet décoratif elle a également des propriétés médicinales notamment ses feuilles que l’on peut faire en infusion pour faciliter la digestion et aussi contre les bouffées de chaleur de la ménopause.

C’est aussi un bon tonique en cas de fatigue passagère.

Associée au thym et au romarin elle est également très utile en cas de refroidissement hivernal.

C’est aussi une plante aromatique qui parfumera vos plats (ragouts par exemple).

La récolte des feuilles se fait en été peu avant la floraison ou en automne en les faisant sécher, vous pouvez ainsi avoir votre stock de sauge pour tout l’hiver.

Elle pousse très facilement en exposition sud de préférence car elle a besoin de soleil étant originaire des régions méditerranéennes.

Un pied planté dans votre jardin ou sur la terrasse peut vivre plusieurs années après quoi il devient ligneux, un peu comme la lavande.

sauge de mon jardin

L’eschscholtzia

(eschscholtzia california) 

Jolie plante à fleurs jaune orangé, elle ressemble au coquelicot et pousse dans les jardins et sur les bordures de murets de maison.

La floraison a lieu au mois de mai, la fleur ne dure que quelques jours et constitue la partie utilisée.

En effet, en infusion, elle vous assurera des bonnes nuits de sommeil, Elle fait partie de la famille des Papavéracées dont est issu le célèbre pavot !! Pour un effet décuplé,  vous pouvez l’associer le soir à la Passiflore et à la Valériane.

Les feuilles se font sécher et elles s’utilisent à raison d’une cuillerée à café de plante séchée pour une tasse d’eau bouillante, à laisser infuser 10 min.

Escholtzia

La Mauve

(malvia sylvestris)

La jolie mauve refleurit tous les ans, sa floraison s’étend de juin à septembre.

Plante très généreuse, elle nous offre des nouvelles fleurs tous les matins.

Elle pousse toute seule dans les jardins ou sur les trottoirs et je ne peux m’empêcher de rendre ici hommage à une mauve magnifique qui se trouvait à la sortie du passage sous terrain à Ermont-halte et qui depuis, hélas, n’a pas résisté aux travaux de la gare. Ses fleurs s’étalaient en cascade et les curieux se demandaient ce que je fabriquais à récolter ses fleurs mauves comme son nom l’indique.

Les parties utilisées sont les fleurs, que l’on fait en tisane mais la plante est délicate. Il suffit de la mettre dans l’eau bouillante et de la faire infuser mais sans la faire bouillir et vous aurez alors une belle tisane bleue verte.

Elle contient un mucilage adoucissant qui rend bien des services en cas de colon irritable ou aussi en application locale pour les paupières et les muqueuses irritées.

Elle est également utilisée dans les affections bronchiques pour son action contre la toux.

Bref une plante magnifique qui passe souvent inaperçue mais qui renferme des trésors cachés.

mauve avec sa fleur

Le Thym

(thymus vulgaris)

Qui ne connait pas le thym pour son utilisation condimentaire ?

Petit sous-arbrisseau vivace aux fleurs roses ou blanches, son odeur caractéristique évoque d’emblée le chant des cigales.

Au niveau médical, il agit comme décontracturant des muscles lisses et à ce titre il va être utilisé comme anti-spasmodique digestif pour des affections telles que la digestion lente, les ballonnements, la vésicule paresseuse mais aussi contre la toux et les coups de froid hivernaux et localement en fumigation contre le rhume.

Il s’utilise en infusion, vous pouvez l’associer au Romarin et pour un effet décuplé au niveau digestif avec des plantes à tropisme digestif comme la Mauve sus-citée mais aussi la Verveine la Menthe et la Mélisse 

thym commun
thym citronné

Le Romarin

(rosmarinus officinalis)

Immortalisé par Simon and Garfunkel parsley sauge rosmary and thym remenber me to the one who lived there…et à l’origine du prénom Rosemary le romarin fait aussi partie des plantes du bouquet garni méditerranéen qui va apporter de la saveur à vos plats

C’est un arbrisseau touffu et rameux à feuilles persistantes toute l’année en forme d’aiguilles et qui donne des petites fleurs bleu turquoise en mai juin

Il a de multiples propriétés médicinales : il stimule le fonctionnement de la vésicule biliaire, favorise l’élimination des déchets toxiques par le foie. Il est également diurétique c’est-à-dire qu’il favorise l’élimination urinaire, expectorant c’est-à-dire qu’il facilite une toux productive, anti inflammatoire digestif et de la sphère ORL, et il calme aussi les spasmes d’origine digestive

En infusion il est donc utile en cas de douleurs digestives, crampes, ballonnements, constipation, et au niveau bronchique et ORL 

Il est également recommandé contre l’asthénie (fatigue) et possède des propriétés immuno- stimulantes, il aide le corps à s’adapter (adaptogène) et les organes à mieux fonctionner

Une plante à prendre au sérieux !!

Une fois installé dans votre jardin ou votre balcon vous pourrez donc en faire de multiples usages que ce soit dans votre cuisine ou en infusion 

En hiver et à titre préventif infectieux quoi de mieux qu’une bonne tisane associant thym romarin et sauge et vous êtes parés pour l’hiver…

romarin

La verveine officinale et la verveine citronnée

(verbena officinalis)

Merveilleuse Verveine qui soigne le mal de ventre, aide à s’endormir et à digérer.

Elle a une action antitussive, antispasmodique ( spasmes nerveux digestifs ) on l’utilise pour traiter les états nerveux, les crampes, la fatigue et la grippe, elle stimule aussi la lactation.

En usage externe appliquée sur la peau, elle est utilisée contre les crevasses, gerçures et érythèmes solaires.

Une fois plantée, elle vous donnera des feuilles (parties utilisées) du printemps à l’automne et tient une excellente place dans votre jardin médicinal.

Pour une bonne nuit, vous pouvez l’associer au Tilleul par exemple et à l’eau de fleur d’Oranger.

Verveine

L’ortie

(urtica dioica)

Les orties, vous connaissez ? Quel enfant n’en a pas de cuisants souvenirs…

J’ai pourtant appris à l’apprécier au point d’en transplanter de la forêt dans mon jardin et elle s’y est fort bien acclimatée.

Elle rend bien des services que ce soit pour réaliser des tisanes reminéralisantes et anti-rhumatismales ou pour faire du purin.

D’ailleurs, le père de Maurice Mességué, le célèbre phytothérapeute, préconisait de se rouler dans les orties pour ne pas souffrir de douleurs articulaires…

Vous en trouverez aussi une belle collection au fond du jardin du Parc de La Chesnaie à Eaubonne, derrière les ruches. L’ortie fait en effet un excellent purin.

Elle est riche en vitamine C et améliore l’absorption du fer.

Elle est également excellente en soupe, mélangée à la pomme de terre, j’ai testé , c’est savoureux  !!

ortie en fleur

© Crédit photos : Wikipedia, Dominique Ores-Taar
Rédaction : Dominique Ores-Taar
Validation et mise en page : Laurent Cochet

De | 2019-01-15T09:43:58+02:00 10 juin 2018|Non classé|Commentaires fermés sur Plantes aromatiques et médicinales

A propos de l'auteur:

Dominique Ores-Taar
Rédactrice d'articles sur toutes les activités du Conseil de quartier, je dirais toute la vérité, rien que la vérité.