Ecologie du hérisson

“Ah qu’est ce qu’il pique ce hérisson , ah qu’ elle est triste sa chanson”

 

Triste, en effet, quand on voit que ce petit mammifère dont on a retrouvé des fossiles datant de l’ère des dinosaures est devenu une espèce protégée car en voie de disparition. leur taux de mortalité augmente régulièrement , et parmi les causes :

  • 26% sont dues aux intoxications chimiques
  • 24% aux accidents de la route
  • 18% aux parasites qu’ils hébergent
  • 13% à la faim et à l’épuisement
  • 10% aux noyades ( dont piscines , petits bassins)
  • 9% aux prédateurs naturels

L’espèce est protégée depuis une loi de 1976 , puis ratifiée par la convention de Berne en 1990 pour la conservation de la faune et de la flore sauvage  .En effet , le hérisson est un mammifère sauvage , une seule espèce est autorisée à l’ apprivoisement , il s’agit du hérissons à ventre blanc  d’Afrique

C’est un animal nocturne, qui se nourrit de limaces, d ‘insectes et d’escargots, mais il ne rechignera surement pas à venir picorer quelques croquettes de chats. Cependant, étant un animal sauvage, le nourrir peut l’aider mais ce n’est pas à faire systématiquement, sans quoi il perdrait son instinct et son autonomie.

Il est issu d’une des plus vieilles lignée de mammifères : les Insectivores et son ennemi est le blaireau, auquel nous pouvons rajouter sans hésiter l’homme qui par ses constructions détruit son habitat naturel, par ses pesticides qui empoisonne sa nourriture, et par ses voitures qui contribue à sa disparition. De plus, étant insectivores, il pâtit de la disparition des insectes.

Il a besoin d ‘un très grand territoire , environ 600 m2  et il aime se déplacer de jardin en jardin pour trouver sa pitance.

Il vit en solitaire, sauf au moment de la reproduction qui a lieu au printemps et en été , et chaque nuit , il parcourt le même trajet et jusqu’ à 3km par nuit.

Sa vue est faible mais son odorat est très développé.

A partir de novembre, il passe en hibernation, et pour cela il a besoin de feuilles caduques pour construire son nid dans lequel il se blottit.

Pendant son hibernation, sa température passe de 30°C à 10°C et ses battements cardiaques de 180 à 20 pulsations par minute.

Puis au printemps, dès que la température dépasse les 13°C à 15°C, il sort de son hibernation et c’est la saison des amours. La femelle a en général 5 à 7 bébés par portée 2 fois par an, mais 20% des bébés n’atteignent pas l’hiver. De plus, si à l ‘entrée en hibernation, le bébé pèse moins de 600gr , il y a très peu de chances qu’il se réveille …

En liberté, le hérisson a une espérance de vie de 2 ans et ils sont souvent, voire toujours, parasités par des puces, des tiques et des vers qui entraine des maladies pulmonaires.

Un hérisson en bonne santé ne sort jamais le jour et si vous voulez leur donner un peu à manger, l’idéal sont les croquettes pour chat, et surtout jamais de pain ni de lait.

Recommandations du Sanctuaire des hérissons